PHOTO SOUS L’EAU – Estée Lauder Pink Ribbon Award

Portfolio / Fine Art, Projet du coeur

En 2018, j’ai participé au concours photo Estée Lauder Pink Ribbon Award avec une photo sous l’eau.Vous connaissez tous le ruban rose. Une initiative relative a été créé par Estée Lauder Compagnie, afin de sensibiliser les femme au dépistage précoce du cancer du sein.

Cet été là, j’ai rencontré Magali dont je vous ai partagé l’histoire de notre shooting photo aquatique. Dès notre rencontre, elle me confie lutter contre le cancer du sein. Toutefois, c’est seulement à la fin de notre première séance photo sous l’eau, qu’elle me parle du concours. Je suis rapidement emballée par l’idée. De ce fait, plusieurs brainstorming s’organisent pour trouver une idée créative correspond au thème : Tous concernés.

photo-sous-l-eau-11

Création de la photo sous l’eau

Magali et moi sommes d’accord pour créer une image différente de celles que l’on peut habituellement voir autour de la maladie. Ce sera donc, une image colorée, poétique, avec une multitude d’interprétations possibles. Une photographie poitrine dénudée, raffinée et pleine de féminité.

Flashback : Lors de notre premier shooting aquatique, Magali m’avait demandé de programmer notre session sous l’eau avant de commencer à perdre ses beaux et longs cheveux blond. En effet, elle souhaitait rester femme, avec bonne mine sur ses photos sous l’eau en famille. Cependant, pour notre participation au concours, Magali eu le crâne rasé. Une évidente opportunité pour moi. Grâce à cela, j’allais démontrer que, quelques soit les effets secondaire du traitement, cela n’impacte en rien l’élégance et la beauté d’une Femme.

L’esquisse générale de la prise de vue sous marine établie, il est temps de parler stylisme. Tous concernés. La première image qui nous vient à l’esprit est une masse de personnes, d’ethnies variées avec des mains tendues par centaines. Impossible de rassembler tant de personnes dans une piscine. De plus, nous sommes prises par le temps. Il faut envoyer le dossier dans 3 jours. La réflexion se poursuit donc. Nous parlons de cadre, de miroir pour finalement aboutir à des ramifications. Coïncidence, quelques semaines auparavant, je photographiais des futurs parents sous l’eau pour qui j’avais confectionné deux jupes avec des lambeaux de tissus. La solution est là. Nous allons les réunir pour en créer qu’une seule.

Restait la question du maquillage. Un vrai challenge que de trouver une professionnelle du maquillage waterproof en deux jours. Une nouvelle fois, la chance nous sourit. Mon amie Margot Dumas est disponible.

photo-sous-l-eau-6 photo-sous-l-eau-6 photo-sous-l-eau-6

Le shooting photo sous l’eau

Dans ce post, je tiens à vous partager chaque détail de ce moment. C’est une séance photo sous l’eau qui reste définitivement ancrée en moi. Jamais je n’oublierai cette expérience aquatique.

Nous sommes le vendredi 17 aout 2018 après midi, j’arrive chez Magali. Margot prépare déjà notre magnifique modèle aquatique. Le soleil brille, il fait bon, nous rions. Puis, il est temps de rejoindre la piscine. Le caisson étanche Ikelite prêt, je débute mon shooting underwater par une série de portraits aquatiques. Le maquillage waterproof de Margot est révélé par la lumière. Magali est canon. Une fois encore, je suis impressionnée par son aisance aquatique.

Ensuite, nous poursuivons par LA photo sous l’eau. Ma muse enfile la jupe tentacules, spécialement conçu pour ce shooting aquatique. Je rappelle à Magali combien elle est belle et lui demande alors de plonger en remontant lentement, et de se contempler dans le reflet de la surface. Puis, je lui précise de ressentir chaque mouvement de la jupe et de se laisser porter par l’eau. Ensuite je m’immerge en première. Magali me rejoint sous l’eau à son tour. Wow, l’effet est dingue. 10 secondes pétillantes de couleurs, de grâce. De la délicatesse à n’en plus finir. J’en oublie même de prendre la photo. Je suis captivée par ce que je vois. Je remonte et j’annonce à Magali que je n’ai pas déclenché tant le spectacle fût sublime. Nous réitérons.

De nouveau, j’observe la scène. Magali progresse si merveilleusement dans l’eau. Je déclenche mon boitier deux fois. L’image est là ! A la surface, mon excitation est facilement perceptible. Je suis hystérique et saute dans tous les sens.

photo-sous-l-eau-7

D’autres photos sous l’eau

Le soleil se couchant, et bien que l’image du concours soit là, je propose à Magali de continuer juste pour le plaisir. Nous réalisons une nouvelle série de photographies aquatiques, directement en lien avec la séance photo famille sous l’eau. Nous sommes quelques séances de chimiothérapie plus loin, le corps a quelque peu changé mais la force et la détermination de Magali sont bel et bien toujours présentes.

photo-sous-l-eau-10

Bilan de ce shooting sous l’eau

Encore émue d’avoir participé à ce projet, je ressors un peu plus sage. Mon esprit s’est davantage élargi. J’ai conscience que la maladie n’est pas simple. Cependant j’ai choisi de conserver exclusivement le meilleur. L’expérience m’a apporté une raison supplémentaire d’être positive et de ne jamais voir le verre à moitié vide.

Il y a dix ans, ma Grand-mère, elle aussi débutait son combat. Pendant sept ans, je l’ai vu se battre sans jamais lâcher. Elle voyait toujours le positive, même si parfois les progrès étaient infimes. « C’est toujours ça ».  Je crois que je tiens ça d’elle. Elle est ma super héroïne et mon modèle. Aujourd’hui elle va mieux.

Magali, du fond de mon coeur M E R C I. La vie (Robin) a croisé nos chemins. Je reste persuadée qu’il n’y a pas de hasard. Tu connais la suite <3